Principes généreaux & spécificités du classement
des meublés de tourisme en france

Le contexte actuel du classement

EXPLOSION DE LA DEMANDE ET SECTEUR CONCURRENTIEl

Depuis 2016, les demandes de classement des meublés de tourisme ont fortement augmentées pour plusieurs raisons :

  • L’abattement à 71 % pour les meublés classés ;
  • La taxe de séjour au pourcentage pour les non classés ;
  • territoires de disposer d’un parc « qualifié et de qualité » ;
  • Pour certains l’objectif d’atteindre le classement « station classée de tourisme ».

 

Avec la concurrence d’opérateurs privés (agences immobilières, Gîtes de France, Clé vacances) ou publics (ADT/ CDT, UDOTSI…) il est nécessaire pour vous d’être compétitif sans classer à perte, ni dumping, d’être réactif pour les demandes et les formaliser rapidement.

Le classement de meublés

UNE PROCÉDURE LONGUE ET CHRONOPHAGE

Le classement de meublés de tourisme demande un fort investissement humain, logistique et donc financier.

Entre le traitement des demandes, la réception des formulaires de demande de classement, la vérification de ce formulaire, le déplacement sur le terrain, l’intégration des informations sur le formulaire, la vérification de ce formulaire et sa complétion, le calcul du classement, les envois de rapports et la signature des arrêtés de classement, cela peut prendre beaucoup de temps et d’énergie surtout pour ces tâches « administratives ».

Fort de ce constat et à la demande de nos clients nous avons souhaité apporter une réponse efficiente pour vous décharger un maximum de ces parties dites « administratives », une procédure dématérialisée et automatisée pour vous faire gagner du temps et donc de l’argent.

Répondre à une hausse conséquente

DE LA DEMANDE

De l’autre côté, on retrouve une législation qui évolue et donne de l’importance au classement en étoiles tout en modifiant la tarification de la taxe de séjour sur les meublés non-classés. La conséquence est immédiate, une hausse conséquente du nombre de demandes de classement.

En effet, suite à la loi de finances rectificative pour 2017 :

  • Les tarifs de la taxe de séjour au tarif fixe ne se sont appliqués, à compter du 1er janvier 2019, qu’aux hébergements classés selon les normes d’Atout France ;
  • Tous les hébergements qui n’étaient pas classés se sont vus appliquer un tarif de taxe de séjour compris entre 1% et 5% du prix hors taxes de la nuitée ;
  • Tous les établissements labélisés qui avaient fait l’objet d’un tarif fixe réparti devaient se classer pour accéder à un tarif fixe.

Toute l’actualité

de l’outil ClassLoc

Dernières nouveautés de l'outil

ClassLoc 2022 est en ligne !

Les évolutions du dispositif ClassLoc vont bien au delà de la simple prise en compte de la réforme du classement des meublés de tourisme entrée en vigueur au 1er février 2022.

Disposition législatives et réglementaires

La réforme du classement des meublés de tourisme est entrée en vigueur !

La réforme annoncée depuis de nombreux mois en matière de classement des hébergements touristiques est entrée en vigueur au 1er février pour les meublés de tourisme qui contrairement aux autres hébergements classés ne peuvent pas faire l’objet d’une prorogation conditionnée.

l’actualité

par catégorie

Contactez-nous pour recevoir

votre proposition commerciale

Pour obtenir un devis

être rappelé par notre équipe commerciale

Notre équipe prendra contact avec vous pour présenter l’offre de services et établir une proposition commerciale sur mesure